En France, 𝗢𝗰𝘁𝗼𝗯𝗿𝗲 𝗥𝗼𝘀𝗲 est une campagne annuelle menée par l’𝗮𝘀𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗥𝘂𝗯𝗮𝗻 𝗥𝗼𝘀𝗲 qui permet de sensibiliser le grand public au dépistage du 𝗰𝗮𝗻𝗰𝗲𝗿 𝗱𝘂 𝘀𝗲𝗶𝗻 et de récolter des fonds pour la recherche médicale et scientifique. Elle a vu le jour aux États-Unis et a fait sa première apparition en 𝗙𝗿𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗲𝗻 𝟭𝟵𝟵𝟰, sous l’impulsion du magazine Marie Claire et du groupe Estée Lauder.

Chaque année, du 1er au 31 octobre, de nombreuses initiatives sont mises en place par les professionnels de santé, O.N.G. et associations diverses.

Le Centre Médical d’Oussoulx a voulu se mobiliser cette année à travers diverses actions de 𝘀𝗲𝗻𝘀𝗶𝗯𝗶𝗹𝗶𝘀𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻.

Plusieurs agents du centre ont ainsi participé à la 𝗠𝗮𝗿𝗰𝗵𝗲 𝗥𝗼𝘀𝗲 organisée le dimanche 9 octobre 2022 par la FNATH (Association des accidentés de la vie).

La prévention par l’information nous semblant essentielle, vous retrouverez au sein de l’établissement, au niveau de l’accueil un 𝗲𝗺𝗽𝗹𝗮𝗰𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 dédié à cette campagne annuelle, avec brochures explicatives, et informations sur le dépistage, tant pour les femmes que pour les hommes.

Enfin, l’ensemble du personnel, ainsi que les patients sont invités, s’ils le souhaitent, à porter un 𝗺𝗮𝘀𝗾𝘂𝗲 𝗿𝗼𝘀𝗲 fourni par l’établissement, durant tout le mois d’octobre en soutien aux personnes ou proches ayant connu l’épreuve de la maladie.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent en France et représente la 𝗽𝗿𝗲𝗺𝗶𝗲𝗿𝗲 𝗰𝗮𝘂𝘀𝗲 de décès par cancer chez la femme selon l’Institut National du Cancer. C’est pourquoi il est important de ne pas avoir peur d’en 𝗽𝗮𝗿𝗹𝗲𝗿 et de s’informer. Il est nécessaire d’adopter les bons réflexes comme le 𝗱é𝗽𝗶𝘀𝘁𝗮𝗴𝗲, qui peut sauver des vies.

En 2021, seule la moitié (50,6%) des femmes concernées ont participé au dépistage organisé du cancer du sein. Pourtant, 1 femme sur 8 risque d’être touchée.

Détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 90% des cas ! Simple et 100% remboursé, le dépistage doit être fait tous les deux ans, dès 50 ans. La 𝗺𝗮𝗺𝗺𝗼𝗴𝗿𝗮𝗽𝗵𝗶𝗲 est l’examen de référence.

Par ailleurs, tout au long de la vie, notamment dès 25 ans, un suivi gynécologique avec une 𝗽𝗮𝗹𝗽𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 par un professionnel de santé est recommandé 𝘂𝗻𝗲 𝗳𝗼𝗶𝘀 𝗽𝗮𝗿 𝗮𝗻. En parallèle, la pratique de l’𝗮𝘂𝘁𝗼𝗽𝗮𝗹𝗽𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 peut s’avérer utile, mais ne se substitue pas une visite médicale. Vous pouvez réaliser cet examen chaque mois après la période de menstruations, lorsque les seins ont leur taille et leur apparence habituelles.